Turko Marketing

RESSOURCES

Comment optimiser ses mots clés sur Google Ads

Quand vient le moment d’optimiser ses campagnes, une grande partie de notre temps va être alloué à monitorer et améliorer les performances de nos mots clés.

janvier 25, 2021
Quand vient le moment d’optimiser ses campagnes, une grande partie de notre temps va être alloué à monitorer et améliorer les performances de nos mots clés. Ceci dit, ce n’est pas une tâche aisée et nous pouvons vite ne plus savoir où donner de la tête.

Avant tout chose, il faut connaître :
Votre objectif principal de campagne. Il est souvent question de notoriété ou conversions. L’objectif va déterminer quelle métrique vous allez devoir porter attention
  • Notoriété : optimisez votre CPC
  • Conversions : optimisez votre CPA
  • Votre CPC maximum que vous êtes prêt à enchérir
  • Votre CPA maximum qu’y vous permet d’être rentable
Enfin, assurez-vous d’avoir toujours assez de données pour fonder une quelconque analyse. Cela veut dire avoir 300 à 500 impressions et 100 à 300 clics par campagne.

Optimisez vos mots clés selon leur nature

Ayez bien conscience de la nature de votre mot clé afin de les optimiser en respectant leur technicalité.

Les mots clés de marque :
Vous devriez, en théorie, avec les meilleurs scores de qualité et les CPCs les plus bas sur ces types de mots clés. Vous souhaitez être le plus visible possible, pour ne pas dire visible à 100% des cas, lorsqu’il s’agit de votre marque. Veillez donc à toujours avoir des CPCs compétitif pour maintenir votre position.

Les mots clés compétiteurs :
Toujours en théorie, vos scores de qualité seront naturellement bas et vos CPCs bien souvent très haut. Tout dépend de votre objectif, il va falloir déterminer à quel point vous souhaitez surenchérir pour gagner de la visibilité sur vos compétiteurs car les montants peuvent rapidement monter.

Les mots clés génériques :
Ce sont très souvent ceux là qui vont demander à être optimiser puisqu’ils sont au coeur de l’entonnoir de conversion.

Optimisez vos mots clés pour ne garder que les meilleurs

Rien de nouveau en disant que la théorie et la pratique sont deux choses bien distinctes. Il arrive, plus souvent qu’on ne l’aimerait, que les mots clés que nous avons choisis ne performent pas comme on aimerait.

Ainsi, basez toujours vos optimisations sur vos données et non vos perceptions. Dernier conseil avant de mettre les mains dans le plat, il est toujours préférable de travailler sur des grandes périodes de temps; 3 derniers mois par exemple. Cela rendra les prises de décisions plus simples et proche de la réalité des campagnes.

Filtrez par coût et conversions

Regardez dans un premier temps les dépenses par mots clés par rapport aux conversions obtenues.
En bref, éliminez tout ce qui ne convertit pas mais qui vous fait dépenser et conservez ce qui convertit. Il va ensuite falloir vérifiez les coûts par acquisition afin de déterminer si les mots clés sont profitables même en convertissant.

Filtrez par coût par acquisition

Un mot clé qui convertit c’est bien, mais pas à n’importe quel coût. Ainsi, Après votre premier filtre, déterminer les mots clés dont il faut faire baisser le coût par acquisition.
En bref, baissez les CPCs des mots clés qui ont un CPA trop haut. Conservez, votre augmenter les CPCs des mots clés qui ont CPA rentable.

Filtrez par rapport au taux de clic

Le taux clic est très important puisqu’il entre dans l’équation de votre score de qualité. Certains aiment prendre une valeur standard (souvent 1 ou 2%) et optimisez en fonction de cette norme.

Ceci dit, un CTR de 2%, peut-être mauvais, comme très bon, selon votre offre et industrie. Ainsi, déterminez plutôt votre CTR moyen par rapport à vos performances habituelles.
En bref, éliminez ou travailler à améliorer les mots clés dont les taux de clics sont plus faible que votre moyenne habituelle.

Filtrez par score de qualité

Votre score de qualité influe directement sur vos performances puisque cette note détermine vos CPCs, vos impressions et votre position dans les résultats de recherche.

En bref, éliminez les mots clés au score de qualité inférieur à 3 et optimisez ceux entre 4 et 6.

Filtrez par part d’impression perdues par le classement

Finalement, les parts d’impressions perdues par le classement indique la compétitivité de notre enchère par rapport au marché actuel.
En résumé,
  • Augmentez vos CPCs seulement si vos CTR et CVR sont haut dans la limite de votre CPA
  • Augmentez vos CPCs si votre part d’impression perdue par le classement est haute dans la limite de votre CPA
  • Baissez vos CPCs si vos CTR et CVR ne sont pas optimal
  • Baissez vos CPCs si votre CPA est haut
  • Mettez à pause les mots clés qui dépensent du budget mais de convertissent pas
  • Mettez à pause les mots clés qui ont un score de qualité inférieur à 3
  • Améliorez les mots clés qui ont des score de qualité entre 4, 5 et 6
  • À PROPOS DE L'AUTEUR
    Passionné de marketing numérique depuis 2012, Tai DILEUTH s’est spécialisé en marketing de référencement payant (Google Ads) afin d’aider les entreprises à développer des produits ou services à forte valeur ajoutée. Aujourd’hui c’est avec le challenge d’accompagner des clients sur Google et Facebook qu’il fait partie de l’équipe Turko Marketing.

    Contact us

    You will receive by mail a calendar invitation that will allow you to book us directly for a free quote.

    Contactez-nous

    Vous recevrez par mail une invitation calendrier pour une estimation gratuite.