Turko Marketing

RESSOURCES

8 optimisations pour de meilleures performances sur Google Ads

Il faut trouver les bons mots clés, structurer cette recherche, rédigez des annonces attrayantes, créez une page de destination qui convertit en plus de réfléchir à tous les points stratégiques comme les enchères, le budget et la zone de diffusion.

août 26, 2021

Bien souvent, tous les efforts de l’annonceur vont dans la conception de sa campagne Google. Et à raison ! Il faut trouver les bons mots clés, structurer cette recherche, rédigez des annonces attrayantes, créez une page de destination qui convertit en plus de réfléchir à tous les points stratégiques comme les enchères, le budget et la zone de diffusion.

Pour avoir tous les secrets d’une campagne Google réussie, nous avons établi une liste de 12 points essentiels à cocher pour le succès de ses publicités dans un précédent article.

Vous voulez être sûr d’avoir une base solide avant de vouloir commencer vos optimisations. Cela veut dire : une granularité dans vos campagnes, plusieurs versions d’annonces, plusieurs types de correspondances de mot clé, une liste de mots-clé travaillée et étoffée et un compte bien configuré.

Nous sommes ici pour parler de l’après. Car votre travail n’est pas fini lorsque vous lancer les campagnes. En réalité, il reste encore la moitié à faire : la gestion et l’optimisation quotidienne des campagnes. Voici les actions à considérer pour optimiser les performances de vos campagnes Google.

Avant de vous lancer dans votre travail d’optimisation, assurez-vous :

1- Avoir laissé assez de temps à vos campagnes. Si vous avez lancé vos campagnes hier, attendez de ne plus être en phase d’apprentissage et/ou une bonne semaine avant de procéder.

2- Avoir assez de données sur lesquelles fonder vos analyses. Cela veut dire avoir 300 à 500 impressions et 100 à 300 clics par campagne.

3- Connaître vos métriques de suivi comme CPC maximum et CPA.

Enfin, ne perdez pas de temps à optimiser l’intégralité de votre compte. Plutôt, nous allons opter pour la loi de Pareto qui stipule que 20% d’un tout contribue à 80% de ses résultats. Ainsi, optimisez seulement les instances qui vous coûte les premiers 20% de votre budget.

Enrichissez votre liste de mots clés négatifs

Il est aussi important de connaître les mots clés qui ont de la valeur pour nous, comme ceux qui en n’ont pas. À l’aide du rapport des termes de recherche, déterminez si certains mots clés vous coûtent cher sans vous apporter de la valeur pour les ajouter dans la liste de vos mots clés négatifs.

Surveillez en permanence des nouveaux mots clés à ajouter

Toujours à l’aide du rapport des termes de recherche, analyser aussi s’il y a des requêtes qui, à l’inverse, sont pertinentes pour vous.

Ce rapport est un vraie mine d’or aux bonnes idées car les suggestions proviennent directement des utilisateurs. Il serait alors dommage de ne pas s’en servir.

Ajustez votre budget vers la performance

Votre budget n’a pas a rester fixe. En réalité, il ne devrait pas l’être. Votre budget doit être mouvant au gré de vos performances.

Ainsi, vous avez la possibilité d’attribuer plus de budget à ce qui vous apporte de la valeur tout en respectant vos coûts et limiter les dépenses sur les campagnes qui ne sont pas à la hauteur de vos objectifs.

Améliorez votre part d’impressions

Pour améliorer votre part d’impressions, il faut en premier savoir pourquoi vous ne remportez pas les enchères. Google est assez aimable pour nous donner cette information. Les enchères sont perdues soit à cause du budget, soit à cause du classement.

  • Part d’impressions perdues par le budget : vos campagnes manquent de ressources financières. Augmentez votre budget journalier ou partagé.

  • Part d’impressions perdues par le classement : vos enchères ne sont pas assez compétitives, il faut donc les augmenter. Attention toutefois à n’augmenter les CPCs uniquement les mots clés qui ont une valeur avérée ou potentielle pour vous. Ainsi, évitez d’augmenter les CPCs sur des mots clés qui sont en sous-performances.
Si la majorité de vos impressions sont perdues à cause du classement, vous voulez tout de même analyser aussi votre score de qualité qui peut aussi être une raison de perte d’enchère. Si vous déterminez que tous vos mots clés en dessous l’enchère de la première page ont des score de qualité faible (moins de 5), il sera plus avantageux pour vous de faire monter ce score avant d’augmenter vos CPCs.

Focalisez-vous sur le search network

Si votre campagne a pour but de convertir, vérifiez que vos annonces sont visibles uniquement sur le réseau de recherche de Google et non sur les sites partenaires.

Cela permet de diffuser vos annonces uniquement dans les résultats de recherche et non sur le Display qui a un CTR très très (trop) faible.

Ajuster vos enchères selon les appareils, jour, heure et zone

Pour donner de la granularité à votre stratégie et de compétitivité à vos mots clés, pensez à augmenter ou baisser vos CPCs selon :
  • Les appareils qui vous apportent le plus de valeur sans jamais mettre de côté de mobile
  • Les jours de la semaine qui vous sont les plus rentables
  • Les heures de la journée où vous attirez le plus de trafic
  • Les zones de votre ciblage qui sont les plus réceptives à votre annonce
  • Analysez vos annonces et testez-en de nouvelles

    Comme vous avez suivi nos conseils pour la rédaction de vos annonces Google, vous savez donc qu’il faut entre 2 et 5 versions de votre annonce.

    Pour autant, il faut analyser ces annonces pour en tirer des conclusions et mettre à pause celles qui ne fonctionnent pas. Une annonce s’analyse toujours en fonction de son attractivité, c’est à dire son taux de clic. Mettez donc à pause les annonces qui reçoivent peu de clics avec des taux de clic plus bas que votre moyenne habituelle.

    Monitorez vos mots clés

    Mettez à pause tout ce qui dépensent trop sans convertir et améliorez les coûts de ce qui convertit pour augmenter votre rentabilité. Puisqu’il s’agit d’un sujet en soit, nous avons écrit tout un article sur tout ce qu’il faut savoir pour optimiser vos mots clés comme un pro.

    Enfin, la règle d’or de l’optimisation est… la fréquence. Faites de l’optimisation votre routine et priorité. Passez à travers vos campagnes en détail au moins une fois par mois au minimum. Toutes les semaines étant l’idéal.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Passionné de marketing numérique depuis 2012, Tai DILEUTH s’est spécialisé en marketing de référencement payant (Google Ads) afin d’aider les entreprises à développer des produits ou services à forte valeur ajoutée. Aujourd’hui c’est avec le challenge d’accompagner des clients sur Google et Facebook qu’il fait partie de l’équipe Turko Marketing.

    Contact us

    You will receive by mail a calendar invitation that will allow you to book us directly for a free quote.

    Contactez-nous

    Vous recevrez par mail une invitation calendrier pour une estimation gratuite.