Turko Marketing

RESSOURCES

6 astuces pour optimiser les enchères sur Facebook

Les performances d’une campagne sur Facebook ne sont pas uniquement dues à un visuel engageant et un texte persuasif.

janvier 25, 2020

Les performances d’une campagne sur Facebook ne sont pas uniquement dues à un visuel engageant et un texte persuasif. D’autres paramètres entrent en jeu, comme notre stratégie et la manière dont nous l’avons appliquée dans notre campagne. Ce tout, qualité de l’annonce et compétitivité de la stratégie, vient constituer les enchères Facebook. Lorsque nous avons compris comment fonctionnent les enchères Facebook, il est plus simple d’en déterminer les actions qui peuvent nous permettre de les gagner plus facilement.

Le but ultime pour être plus compétitif durant les enchères Facebook est d’avoir une stratégie haute en clarté et flexibilité ainsi qu’une bonne qualité d’annonce. Lors de la création ou de la modification d’une campagne, il est toujours utile de se référer à l’encadré de l’estimation journalière de résultat, présent au niveau des ensembles de publicité. Celui-ci estime le total d’enchères qui pourraient être remportées par jour. C’est aussi un bon outil pour comprendre comment certains changements pourraient affecter positivement ou négativement les résultats d’une campagne.

1- Choisir un bon objectif de campagne

Facebook est un système évolutif qui en apprend constamment sur votre annonce, son audience et les résultats à mesurer pour que celle-ci soit diffusée. Ainsi, il est essentiel de bien aligner l’objectif de campagne avec ce qui est réellement attendu de votre audience.

Il faut toutefois garder un oeil critique, surtout si notre objectif est la conversion. Bien connaître les tenants et aboutissants de chaque objectif proposé par Facebook et de vérifier si celui voulu est en accord avec ce que nous cherchons à accomplir.

Par exemple, dans le cas d’une vidéo: cherchons-nous à attirer l’attention de notre audience avec une vidéo pour qu’elle clique sur notre lien (objectif de trafic), à faire en sorte que cette même cible regarde le plus de temps possible notre contenu (objectif de vidéo) ou bien que notre cible laisse un commentaire sur notre vidéo (objectif d’engagement). À chaque objectif ses enchères propres.

Si vous savez précisément ce que vous voulez, fort est à penser que votre stratégie sera claire et lisible par les enchères Facebook.

2- Utiliser les stratégies d’enchère à votre avantage

Les stratégies d’enchère servent à déterminer le montant même de votre enchère maximale. Même si la meilleure stratégie reste l’automation pour donner à Facebook l’entière flexibilité dont il aura besoin pour être compétitif dans les enchères, il est parfois avantageux de mettre des plafonds pour acquérir une certaine profitabilité. De cette façon, Facebook aura plus d’informations sur vos intentions et vos capacités financières dans les enchères. Attention toutefois à ne pas contraindre de trop le système avec des plafonds trop bas, cela aurait l’effet inverse.

3- Avoir des audiences flexibles

À écouter Facebook, notre audience doit être assez précise pour être qualifiée et pertinente mais assez large pour ne pas être un bassin de niche. Cet équilibre n’est pas toujours évident à trouver. Pour cela, il est utile d’autoriser Facebook à étendre votre ciblage si les opportunités sont présentes. De la sorte, en sortant un peu de vos critères de base, Facebook n’est pas contraint d’éloigner certaines enchères qui sont à votre portée. Cette option n’est cependant pas disponible pour les objectifs de Portée et de Notoriété dont les audiences doivent, d’emblée, être assez larges et inclusives.

4- Soyez vigilant lorsque vous utilisez l’objectif de conversion

Il n’est pas rare d’entendre que l’objectif de conversion est l’option la plus puissante du panel de Facebook. La plateforme elle-même confirme ce fait. Cependant, ce ne serait pas ressembler à Facebook que de mettre à disposition un tel outil sans certaines restrictions.

Effectivement, l’utilisation de l’objectif de conversion demande à avoir un volume régulier assez important de conversions.

Par exemple, si nous cherchions à vendre, il nous faudrait au minimum 500 ventes dans les 30 derniers jours pour que Facebook ait assez d’informations pour mettre sa machine en route.

Ce n’est pas tout le monde qui peut prétendre à ce volume. Si nos intentions sont d’utiliser l’objectif de conversion, il faut choisir une conversion qui a assez de données et qui se rapproche le plus possible de notre conversion finale. Dans le cas de notre exemple, si nous n’avons pas assez de volume d’achat, peut-être nous aurons assez d’ajouts au panier pour notre stratégie Facebook.

5- Ajoutez le plus de placements possibles à votre annonce

Ultimement, il serait préférable d’utiliser les placements automatiques. Toutefois, ses avantages sont limités dans le temps. Il peut être bon de tester le placement automatique dans une première phase, afin de laisser Facebook s’approprier notre campagne.

Une fois cette phase terminée, nous aurons des données concrètes sur lesquelles nous baser afin de déterminer les placements les plus avantageux pour notre campagne; à savoir ceux qui sont performants à moindre coûts.

De là, il est ensuite préférable d’ajouter manuellement le plus de placements qui font du sens dans le cadre de votre annonce et de votre stratégie. Ainsi, vous aurez toujours accès à une bonne visibilité tout en optimisant votre budget pour éviter les dépenses inutiles sur des placements n’ayant pas de valeur.

6- Soignez votre audience le plus possible

Nous ne le répéterons jamais assez : choyez votre audience. Créer et définir son audience ne devrait pas être un processus rapide dont un bacle le travail. Au contraire, prenez le temps d’explorer, de découvrir et de comprendre votre audience. Interrogez-vous sur :
  • Où se trouve votre audience précisément ? Dans quelles villes et secteurs ?
  • Quelles sont vos capacités à satisfaire votre audience ? Avez-vous une zone de livraison ou service précise ?
  • Quels sont les critères sociodémographiques de votre audience ? Quelle tranche d’âge ? Quels sont les intérêts ou comportements communs ? Quelle langue parle votre cible ?
  • Avez-vous pensé à exclure certaines personnes de votre audience ? Il y a t-il un persona que vous ne souhaitez absolument pas à rejoindre ?

Basez vous sur votre connaissance du persona, vos statistiques sur Google Analytics ou celles de votre page Facebook ainsi que sur l’outil Audience Insights pour guider votre réflexion.

Finalement, lorsqu’il est temps d’optimiser ou d’analyser une campagne, Facebook recommande de se baser sur son diagnostic de pertinence. Ce dernier permet de voir où seraient les modifications à prendre pour être plus compétitif dans les enchères. Devons-nous améliorer la qualité générale de notre annonce, revoir le ciblage de notre audience ou optimiser notre page de destination.
À PROPOS DE L'AUTEUR
Passionné de marketing numérique depuis 2012, Tai DILEUTH s’est spécialisé en marketing de référencement payant (Google Ads) afin d’aider les entreprises à développer des produits ou services à forte valeur ajoutée. Aujourd’hui c’est avec le challenge d’accompagner des clients sur Google et Facebook qu’il fait partie de l’équipe Turko Marketing.

Book a Free Consultation

You will receive by mail a calendar invitation that will allow you to book us directly for a free consultation.

Cédulez une consultation gratuite

Vous recevrez par mail une invitation calendrier pour céduler une consultation gratuite.